Casernes,centres de formations Paras commandos,camp manoeuvres et musées

821ba022a2e9183639b66c23eec4fac7.gif En 1942, sur proposition des Anglais, le Gouvernement belge à Londres accepte d'incorporer une Unité belge dans le "N° 10 Inter-Allied Commando", la "4th Troop" est créée le 27 juillet 42 sous le commandement du Capitaine de réserve Georges Danloy et s'installe à Abersoch au Pays de Galles, où faute de casernes disponibles, elle est hébergée, comme les autres « Troops » Commando, chez l'habitant.

              Sas belge 1942

 dague.gif"4th Troop " commandée par le Capitaine Georges Danloy  y conquiert le béret vert. A l’issue de cette formation, la "Troop" belge s’installe à Abersoch dans le nord du Pays de Galles pour y poursuivre son entraînement. Elle effectue également des séjours à Portsmouth et Plymouth (entraînement amphibie) et à St Ives (assaut de falaises).

Fin août elle passe à Achnacarry pour y subir le dur entraînement qui permettra à ses membres de conquérir le "Béret Vert". 

Achnacarry commando sas belge Sas parachutiste belge 1944

                        Achnacarry commando sas belge

dague.gif Janvier 1945 La troupe est renforcée par 250 nouveaux Commandos belges, recrutés en Belgique en automne 44 et qui arrivent d’Achnacarry.

 Achnacarry commando sas belge Achnacarry commando sas belge

Organisassions du camp commando à Marche les Dames , terrain boisé et accidenté.

Achnacarry commando sas belge angleterre-1944-entrainement-1.jpg

dague.gifC’est à Malvern que le détachement de « canadiens » Belge sera installé à son arrivée en Angleterre.Au débarquement on leur demande si ils parlent Français ou Néerlandais, Blondeel répond : anglais. Les problèmes d’intégration des « canadiens »commencent. Ils sont tenus de se mettre à l’heure Belge (grades, commandements, langue, traditions) C’est aussi à Malvern que le Lt Blondeel rencontre son futur ami Georges Danloy qui sera à la tête des futurs Commandos Belges.

 Camp fritz hill sas London castle sas

dague.gifLa compagnie nouvellement formée continua de s’entraîner comme une unité indépendante de parachutistes, faisant un usage intensif des écoles et équipements mis à disposition par les britanniques. Les premières "ailes de parachutiste" furent gagnées à Ringway, au début de 1942. L'unité fut d'abord attachée pendant 3 mois au 8e bataillon parachutiste britannique (en anglais: 8th Parachute Battalion de la 6e division aéroportée, puis passa un mois de formation intensive en décembre 1943 au Centre d'entrainement allié de Fort William (Inverlochy Castle) et finalement, en février 1943, déménagea vers le London Castle Camp près de Galston pour rejoindre la Brigade SAS.

dague.gifAvril 1945 La Troupe devenue "Unité Indépendante Commando" rejoint la "1ère Brigade Commando" dans le nord de l’Allemagne et prend le titre de "Régiment Commando". Trilingue, la "4th Troop" était composée de Belges francophones, néerlandophones et anglophones venant de pays anglo-saxons, la langue véhiculaire au sein du "N° 10 Inter Allied Commando" était l’Anglais.

                       1945 camp juliette sas

dague.gif Des pistes d’obstacles sont créées et notamment les pistes "Stamina" et "Do or Die" d’Achnacarry sont reconstituées. Ils sont aidés par des prisonniers allemands fournis par le Commandement de la Province de Namur contre rémunérations.Période comme instructeur citadelle de Namur février 1953    

* 1946 Tervuren à la caserne Penquin  ( 2 Lions)  1 er Cie Para Les Paras belges ont étés casernés à Tervueren de 1944 à 1950

Caserne Caserne

dague.gif Tervuren Etterbeek les 2 Lions « Pour la petite histoire, la caserne Rollin portait dans sa façade, les traces des combats de la libérations de Bruxelles, des combats mirent au prises des soldats Allemands en fuite avec des troupes canadiennes, mon père qui habitait tout près (80 rue Commandant Pontier) se rendit sur place pour ramener à la maison deux soldats Canadiens et montrer à ma mère, enceinte de moi, que Bruxelles était enfin libéré. Pendant de nombreuses années, la plaine des manœuvres fut utilisée pour l’entrainement des élèves de l’école de Gendarmerie, pour l’équitation mais aussi pour l’essai des véhicules blindés pour lesquels une piste spéciale était aménagée...

          Tervuren parachutiste 1956

                                                               Entraînements sur la plaine à Etterbeek

Tout ça en plein Bruxelles. Deux parachutages de ballon y eurent lieu également... »Pierre a écrit : « Ou était...! La piste Américaine de la Gendarmerie, sur la plaine des manœuvres d’Etterbeek (aujourd’hui la V.U.B), face à la grande caserne de Gendarmerie, aujourd’hui fermée et proche de la caserne TTR Rollin , qui à été démolie... »Pierre Coppens Ou était...! La piste Américaine de la Gendarmerie, sur la plaine des manœuvres d’Etterbeek (aujourd’hui la V.U.B), face à la grande caserne de Gendarmerie, aujourd’hui fermée et proche de la caserne TTR Rollin, qui à été démolie...( Témoignage Coppens)

          Parachutiste tervuren

                       Parachutiste tervuren

dague.gif Septembre 1945 ; Le "Régiment Commando" rentre en Belgique et s’installe à Marche-les-Dames et Namur et par après également à Seilles.  

 dague.gif 22 septembre 1945 l'unité Commando quitte l'Allemagne pour s'installer à Marche les Dames accueillit ses premiers miliciens 16 février 1946.  

   20 octobre 1947 Le Centre d’Entraînement Commando est constitué en Unité Indépendante les cours (brevet A, brevet B, etc…) se succéderont au Centre d’Entraînement Commando sans discontinuer.

dague.gif 1er avril 1951 Le "Régiment Commando" change d’appellation et porte le nom de "Bataillon Commando". Pendant quelques mois, il s’appellera même "1er Bataillon Commando".

dague.gif 1952 Formation du Régiment Para Commando et toutes les unités "Commandos" et "Parachutistes" forme un Régiment Para-Commando sous le commandement du Lieutenant-colonel Georges Danloy . 

dague.gif Fin 1955, Tout le personnel du Régiment Para-Commando conquiert son brevet Commando à Marche-les-Dames. 

Marche les dames commando Camp commando

                                années 1955                                        Année 2010

           Marche les Dames brevet-cdo-be.jpg

camp-commando-marche-les-dames-1957-7.jpg camp-commando-marche-les-dames-1957-5.jpg

1943-marches-les-dames.jpg 56 marches les dames neige

   A cette époque la guérite est a gauche                        Il y a encore deux guérites

camp-cdo.jpg camp-commando-marche-les-dames-1957-8.jpg 

                                              Années 50                                     Années 2000

camp-commando-marche-les-dames-1957-1.jpg camp-commando-marche-les-dames-1957-2.jpg

marches-les-dames-camp-commando-1970-1.jpg Marche la cascade test commando 

                                      Moi 70                                                                  Années 50

                           marches-les-dames-camp-commando-1970-3.jpg 

                  Marche les dames

                       centre-entrainement-commando-marche-les-dames-1.jpg

             centre-entrainement-commando-marche-les-dames-2.jpg

                                                                   Marches les Dames aujourd'hui 2015

dague.gif De nos jours chaque candidat ayant satisfait aux tests de sélection suivait une formation de base de Para-Commando à Marche les Dames, au camp de Warthet durant 3 mois. Le rythme y est soutenu mais progressif. On développe le physique et le « spirit » nécessaire pour la suite du programme. Ensuite le candidat « descendait » au Château à la « compagnie Camp » pour y suivre sa formation de Commando durant 4 semaines. Ces 4 semaines se font dans le respect des traditions d’Écosse. On dors très peu et sur des paillasses de paille, en tente, au pied du Château d’Arenberg. Les exercices, escalades, marches, instructions, franchissements d’obstacles naturels, rivières, rochers, combat rapproché, se suivent à un rythme infernal La 4 ème semaine a lieu le raid final de synthèse.

                           Le Camp Camp warthet commando de Warthet  

WARTET--4.jpg WARTET--2.jpg 

dague.gifEn décembre, les premiers miliciens sont incorporés à la citadelle Terre-Neuve de Namur.

Avec l’augmentation de ses effectifs, le Régiment Commando est implanté dans trois quartiers : Marche les Dames, Citadelle de Namur et à Seilles.En 1952, le Bataillon occupe la Caserne de Seilles avec deux compagnies 1ère et 2ème, le château de Marche-les-Dames avec l’état-major et la 3ème compagnie au camp de Warthet.

                                     Warthet  le Corps de garde

Camp Marches les dames camp

               Jusqu’en 1981 Le centre s’appelle quartier d’Arenberg  

23 octobre1984 Le quartier est rebaptisé Quartier Lieutenant-Général Pierre Roman .

                      Schaffen ( Centre de formation Parachutiste )

 Diest 1924 Diest 1924

                                                                            Diest pegasus 1924 

 Schaffen dz-schaffen.jpg

5714581386694273 ohdu Schaffen

 dague.gifSchaffen 1947 Ouverture officielle du centre entrainement Parachutiste EFP à Schaffen dont les 9 premiers dispatchers ( B Schils – E Champion E Scholliers BCruybekk F Vanderveken  M Colleyn O Dewaele-R Vandeperre H Williot  urlé « OK Wiiiiiinch… » pour signaler à l’opérateur du treuil que le dernier sautait. 11 septembre 1947 un stick d’une vingtaine d’hommes exécute le premier saut d’avion sur la plaine de Schaffen sous la direction des dispatchers Schils, Scholliers et Dewaele. Le Sous-Lieutenant Marcel Vlaminck, futur colonel et commandant du 3 Para se trouvant parmi eux, a raconté l’événement quelques années plus tard.

 schaffen.jpg para-saut-en-ballon-1954-1.jpg

28 novembre 1947 Le premier saut de ballon à Schaffen   a06cb7ac.gif

bob-shils-parachutiste-1.jpg centre-parachutiste-formation-schaffen-6.jpg 

centre-parachutiste-schaffen-12.jpg Roi bauduin schaffen

dague.gif11 septembre 1947 Le premier saut d'avion (de Dakota) au dessus de Schaffen.un stick d’une vingtaine d’hommes exécute le premier saut d’avion sur la plaine de Schaffen sous la direction des dispatchers Schils, Scholliers et Dewaele.

Ballon Datail

c119-para-commando-5.jpg jumpani.gif 3

dague.gifPremiers brevets B en 1949 Ont choisi la plaine de Schaffen Le Ce Para y est toujours installé de nos jours. Des tests sont effectués avec des bombardiers aménagés à l’Anglaise et le feu vert est donné par le Gouvernement. Plus tard le C119 deviendra, avant le C130 l'avion largueur Les premiers parachutistes ont connu Evere comme point d’embarquement dans les DC-3 et où il existait quelques vieux hangars délabrés en bois datant de l’occupation allemande. Pendant les « stand by » prolongés, les élèves allumaient des feux et s’y regroupaient autour pour tuer le temps. Du coke et des morceaux de bois gisaient entre deux hangars. Vers la fin des années 50, ils se rendaient à Melsbroek, d’abord à l’ancienne aérogare de la Sabena, chaussée de Haecht, ensuite devant l’entrée de la Caserne du 15e Wing et enfin à l’emplacement actuel où ils disposent d’une salle de « fitting » et d’une buvette pour les « stand by » .

dague.gif1952 Remplacement des DC-3 par des C-119 (en Belgique).

 C119 3 parachutiste

dague.gif*Août 1953 Après pas mal de pérégrinations via Tervuren , Westmalle , Poulseur et Bourg Léopold . Les hommes du 1er Bn Para, les héritiers légitimes des SAS Belges, établissent leurs quartiers à la Citadelle de DIEST. * Bourg Léopold jusqu'en 1953

                Caserne citadelle beret-rouge-1-para.jpg de Diest 1 Para

Diest 1para Diest 1 para

 citadelle de diest parachutiste citadelle du 1para diest 

Diest citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954 

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954 

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954 

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954 

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954 

Caserne citadelle du 1 para 1954 Caserne citadelle du 1 para 1954

 Musée Parachutiste Musee 1 para diest clique sur la photo

9679c25bb019a8b06e7f9d28f5b12f28.gifDu fait d’économies à réaliser au sein de la Défense, le 1er Bataillon de Parachutistes, qui depuis 1953 était caserné en plein centre ville à La Citadelle, a été dissous. Un changement qui en a touché plus d’un au cœur ! Et ceci, aussi bien à Diest, qu’à des kilomètres à la ronde, auprès de tous les Anciens ayant servi à l’Unité. Diest, était pour beaucoup un deuxième chez soi, de par les liens tissés lors du service. Les portes ouvertes annuelles à la Citadelle, constituaient pour eux LA journée par excellence qui leur permettait de se retrouver. C’est précisément ce lien très fort avec l’Unité, la Citadelle et Diest, qui a été tranché net par la fermeture. D’un coup sec, tout était supprimé ! Mais, s’il existe bien une chose que personne ne peut entamer, c’est le Spirit Para-Commando. Portée par ce Spirit, une initiative est née qui veut faire perdurer de manière vivace, le souvenir du 1 Para. Elle se propose dès lors d’assurer année après année, la réunion dans la Ville de Diest, des levées d’Anciens du 1er Bataillon de Parachutistes. Le but poursuivi par cette initiative ne laisse planer aucun doute : Remember 1 Para Keep The Spirit Alive.Les Para’s reviendront. Et tout le monde y trouvera son compte. Un événement accessible à toute la famille, tout comme les Portes ouvertes de l’époque. Des tours d’escalade, des pistes de cordes et bien d’autres activités seront prévues par les Para-Commandos.  Incorporés en décembre 1945 époque aux Commandos à la citadelle de Namur.

 dague.gif En 1955 : Le Bataillon qui n’a plus que deux compagnies de fusiliers et une compagnie État-major, s’installe à la citadelle de Namur et y reste jusqu’en 1961, année où il s’installe à la Caserne Slt Thibaut à Flawinne, où il se trouve toujours actuellement.

                                       Citadelle de Namur

Citadelle de namur centre commando Citadelle de namur centre commando 

Citadelle de namur centre commando Stade namur

                  Namur para commando

                    Les premiers Paras suivent l’entraînement Commando

            la caserne du petit château où passèrent des générations de miliciens

 Petit Petit

dague.gifPetit château à Bruxelles La fameuse caserne du Petit Château, finalement un des lieux historique et militaire les plus connus de Bruxelles puisque les plus anciens d'entre nous y ont tous séjourné 3 jours et autant de nuits.Les fameux 3 jours précédant le service militaire. La visite médicale, la piqûre dans le derrière, le pot pour le pipi et le "Bon pour le service". Toute une époque maintenant révolue

  Flawinne le 2ème bataillon Commando s'installe à la caserne sous lieutenant Thibaut

 Caserne 2 bataillon commando flawinne Caserne 2 bataillon commando flawinne

Caserne 2 bataillon commando flawinne Caserne 2 bataillon commando flawinne 

Caserne 2 bataillon commando flawinne Caserne 2 bataillon commando flawinne 

                              Caserne 2 bataillon commando flawinne

                                                                                 Piste de cordes 1960

Caserne 2 bataillon commando flawinne  

                                                Années 60                                      Années 70

1980 Ouverture du musée 2 ème Bataillon  Commando a Flawinne ( Namur)

   dague.gifCréé en 1980 à l’initiative du Lieutenant-Général Pierre Roman, Chef d’état-major de la Force Terrestre et Lieutenant Commando de la première heure en 1942, le musée des Commandos retrace et illustre l’histoire des Commandos belges depuis 1942, année de la création en Grande-Bretagne de la première Unité, la "4Th Troop of N° 10 Inter-Allied Commando", à ce jour. Le musée occupe actuellement une vingtaine de locaux et est en perpétuelle évolution grâce aux dons de ses illustres représentants à travers le temps. Les collections, présentées chronologiquement et/ou thématiquement, (documents, matériels, équipements, armements, véhicules et souvenirs), illustrent les étapes historiques et l’évolution dans le temps des Commandos

                           lien vers le musée clique sur la photo ci dessous      

          musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-1.jpg

                                       Stand de tir à Ronet

          Tir commando ronet 

C'est en 1907 que le Conseil communal de Namur accorde au Ministère de la Défense la construction d'un stand de tir dans la plaine de Ronet. Dès 1912 nos militaires pourront s'entraîner aux distances de 100 200 et 400 mètres. C'est lors de la libération en 1944 qu'il fut détruit par l'aviation alliée qui avait la gare de formation de Ronet comme objectif. Reconstruits en 1954 sur le même site, mais avec des dimensions réduites, 2 stands de quatre lignes de tir chacun permettront une utilisation à une distance de 100M.Dès 1960 quelques passionnés reçurent l'autorisation de tirer dans ces stands. Le nombre d'amateurs augmentant au fil du temps, le Cercle de Tir Namurois naissait. Au début des années 70 le club obtient du Ministère de la Défense la concession pour construire ses propres installations qui permettront d'accueillir, à ce jour, nos 500 membres. Le 8 décembre 1973 le club décide de se constituer en ASBL "Cercle de tir Namurois" situé sur le domaine militaire de Ronet  Flawinne.

Ce dont je me souviens, les premières manœuvres à Belgrade je n'ai malheureusement trouvé aucun documents ni photos

Lombarseijde tielen

 En 1962, quitte le Burundi pour s'installer dans la nouvelle caserne de Lombardsijde, où il restera pendant 15 ans.

caserne 3 para tielen  3 Para 3 para tienen Tielen

 Tielen 3 para Tielen pierre gailly

dague.gifTielen et musée du 3 Para Le Quartier du 3 Para à Tielen  porte le nom du Lieutenant Gilly Pierre,  tué au combat Après son retour en Belgique en juillet 1955 le Corps de Volontaires belges pour la Corée fut dissous. Son drapeau fut remis au 3 Bataillon  Parachutistes  qui perpétue ses traditions. 

Tielen Tielen

                    Musée de l'armée au cinquantenaire à Bruxelles

                stand para commando musée 

                                     Clique sur la photo

Ce stand n’est pas du tout notre stand, nous sommes bien sûr fiers d’y travailler mais il est le stand de tous ceux qui ont et porteront le béret vert et rouge. Il faut que la tradition reste, que notre histoire soit connue, que les gens sachent ce que nos anciens et moins anciens ont fait et seuls les musées nous en donnent le moyen.

Roi musee royale militaire

                        bannerdakotamuseumfr.jpg 

                                                                    Clique sur la bannière pour le lien

                       img-3721.jpg 

                                    Camps (De 1954 à 2014)  

                      Camp Elsenborn - Westalle - Lommel - La Glan - Hosckai 

Camp lommel 1954 Elsenborn 04 dec 1954

                                       1954 Camp Bomal Sur Ourthe             

Grimpie Camp vanruppel

                Camp Grimpie                           Camp Van Ruppel

 Camp dinant Bourg leopold plaine des manoeuvre 1955 

                       Camp Dinant

              camp commando bourg leopold

                                         Camp Bourg Léopold

Camp vogelsang Camp bredene

                    Vogelsang                                   Camp Bredene

             Camp poulseur

                                            Poulseur ( Février 1955 )

dague.gifNous occupions l’ancien camp de prisonniers Allemands,très précaire, baraques vétustes en bois, lit a lamelles métalliques comme sommier, un tuyau a gaz perforé de quelques dizaines de trous par lesquels l’eau arrivait commandée par un seul robinet à l’entrée du local en bois qui nous servait de lavoir et cela quand il y avait de l ’eau, sinon à 7 heures du matin 5 km de course à pied pour aller se laver dans l’Ourthe glaciale

Poulseur fev 55 Poulseur 1955 

                                                                                     Camp Elsenborn

           Camp oostende para commando 1957

                                         Camp Oostende

                      Para elsenborn 

                     Para elsenborne

                               Camp Commandos en Écosse

Camp ecosse Camp ecosse 

                                 Camp d’entrainement d’Otterburn 

         Camp ecosse

                                          Écosse

Corse Corse

                   Corse                                  Camp Pyrénées

                                    Époque coloniale

En avril 1953, un détachement de reconnaissance est envoyé sur place. Il en résultera une organisation en détachements successifs de miliciens (appelés du contingent) qui serviront une grande partie de leur service militaire à la colonie. L'immensité du territoire impose pour tous les membres du nouveau régiment la formation au saut en parachute. Pour des raisons d'homogénéité, il est décidé que dorénavant tout le monde recevra les deux formations : para et commando. C'est dans cet esprit qu'est créé, en 1955, un troisième bataillon qui s'appellera 3 Bataillon Para-Commando. En 1959 est créé un quatrième bataillon auquel est donné le nom de 4 Commando et, pour l'équilibre, le nom du troisième bataillon est simplifié en 3 Para. Les paras et commandos ne se différencient que par la couleur du béret (rouge ou vert) car tous reçoivent désormais les deux formations. Les événements de 1960 au Congo amènent les autorités belges à mobiliser deux bataillons de réserve : le 5 Para-commando et le 6 Commando.

                      

                      

          Base de kamina

                                         Base de Kamina

dague.gif Une Cie Parachutiste, une Compagnie Commando et un Peloton Recce qui s’installe à Kamina ( Katanga) Composés d’une compagnie 1 Para 2 codo Le 4ème Bataillon Para Commando est crée 1953 à 1962 24 détachements séjournent à la Base de Kamina et au Ruanda-Urundi de 1960 à 1962.

Usumbura camp parachutiste Base gitega

                     Usumbura                                       Gitega

Camp nyanza Camp nyanza 

                                            Nyanza

Base nzillo Base nzillo 

                                          Base  Nzillo

Nyanza lac 1961 1962 1 

     Nyanza lac 1961 1962 2

                                                                                           Nyanza Lac

Kitona Base kitona 

                 Base kitona

          Kitona Le 6 ème Bataillon Commandos s’installe base de Kitona (1959-1960)

                  Camp stanleyville

                                                   Stanley à Léopoldville 1960

Ruanda  Ruanda

                        Ruanda

                                              Frontière du Ruanda

 Base staleyville Base 

Base Base

                           Base de Stanleyville 1954 à 1964

           Base 

                                         Base de Kamina

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site